L’herbier philosophe de Agnès Domergue et Cécile Hudrisier

L’herbier philosophe de Agnès Domergue et Cécile Hudrisier

L’herbier philosophe de Agnès Domergue et Cécile Hudrisier

Aucun commentaire sur L’herbier philosophe de Agnès Domergue et Cécile Hudrisier

L’herbier philosophe

Auteur : Agnès Domergue et Cécile Hudrisier
Editeur : Grasset jeunesse

Résumé : À travers des plantes aux noms évocateurs, comme les immortelles, la pensée, l’éphémère, l’amour en cage ou la canne à pêche des anges, Agnès Domergue et Cécile Hudrisier s’inspirent de la forme japonaise ancestrale du Koan : de courtes phrases, anecdotes ou énigmes, pour méditer et provoquer ainsi « une étincelle d’éveil ». Du Koan éclot alors une fleur inconnue…

Elles nous offrent un magnifique herbier pour s’émerveiller, penser, méditer, un ouvrage unique d’une grande originalité et d’une grande force, qui interroge la nature, notre nature, et leurs mystères, pour s’approcher de leur réalisation.

Coup de cœur de Faïza, Médiathèque La Passerelle, La Tour du Pin : Une magnifique rencontre entre poésie et nature…

Douceur, contemplation, rêverie sont les ingrédients de ce magnifique ouvrage à destination de petits et grands.

Une manière originale et tendre pour découvrir et redécouvrir quelques plantes et fleurs sauvages, mystérieuses, éphémères, fragiles…Les aquarelles de Cécile Hudrisier pleines de finesse sont en résonnance complète avec la forme japonaise du koan, texte ici, correspondants à de courtes phrases le plus souvent interrogatives, elles invitent le lecteur ou la lectrice à la réflexion, elles portent en elles un jeu sémantique sur le nom même de la fleur :

L’amour en cage

« L’amour est un oiseau. Si tu enfermes l’amour en cage, chantera-t-il encore demain ? »

correspondant à la médiation évocatrice de chaque.

Finesse, fragilité et grâce nous invitant à méditer et contempler avec plus de conscience sur la magie du vivant!

 

Ce livre est disponible dans le réseau des médiathèques. Vous pouvez le réserver en cliquant ICI !

Laisser un commentaire

Retour en haut