Coup de cœur de Faïza : Le spectateur de Théo Grosjean Soleil ( BD adulte)

Coup de cœur de Faïza : Le spectateur de Théo Grosjean Soleil ( BD adulte)

Coup de cœur de Faïza : Le spectateur de Théo Grosjean Soleil ( BD adulte)

Aucun commentaire sur Coup de cœur de Faïza : Le spectateur de Théo Grosjean Soleil ( BD adulte)

Coup de cœur de Faïza Le spectateur de Théo Grosjean Soleil ( BD adulte)

Résumé: Lorsque Samuel naît, ses parents s’inquiètent, sa mère notamment. Il ne pousse pas de cris libérateurs comme le font pourtant les nourrissons à la naissance. Même le médecin est étonné, il n’a jamais vu ce phénomène durant toute sa carrière. En plus de ne pas prononcer un seul son, Samuel met mal à l’aise son entourage par son regard. Il est emmené chez une spécialiste. Ses cordes vocales sont pourtant opérationnelles et ne présentent pas de défaut. Il ne fait pas grand-chose d’autre qu’attendre et observer le monde qui l’entoure. Samuel commence donc une vie comme un spectateur et va devoir affronter de multiples épreuves, toutes plus sombres les unes que les autres. Alors qu’il est encore bébé, il surprend son père en plein adultère. Il retranscrit alors ce qu’il a vu et compris à travers un dessin. Cet incident va engendrer le divorce de ses parents. Lorsque l’avocat lui demande avec qui il préfère vivre, sans hésitation, Samuel choisit sa maman. Mais une chose en entraînant une autre, il va voir sa vie basculer, sans réussir à avoir une emprise sur la tournure qu’elle va prendre. Il trouvera tout de même la force de se libérer de ses émotions à travers l’art.

Un roman graphique original et somptueux dans son traitement graphique et scénaristique.

Le choix des couleurs utilisées : un travail chromatique autour de trois couleurs uniquement le noir, blanc et turquoise pour relater les thèmes du handicap, de l’acceptation de la différence, de l’amour, l’amitié et des relations parents/ enfants.

Le parti pris narratif : tout est relaté à hauteur des yeux , de ce que peut observer ici Samuel . Ce dernier étant plongé dans un mutisme dès la naissance ne lui reste alors qu’un sens accru de l’observation il est ainsi et se place également en position de spectateur.

Un roman graphique hyper abouti niveau graphisme qui emprunte beaucoup à la bande dessinée indépendante américaine. Je tiens à souligner le jeu d’ombre et de lumière très présent et ultra détaillé ici. Le scénario quant à lui est également à la hauteur du travail graphique.

Une magnifique découverte pour ce deuxième opus de l’auteur. Un seul conseil: hâtez-vous de le lire.

Laisser un commentaire

Retour en haut